Blog, Santé, Technologie
Leave a comment

Paro le phoque robot

Alors qu’en maison de retraite la zoothérapie connaît un franc succès pour apporter chaleur et présence aux personnes âgées, il est un nouveau venu vecteur d’émotions positives : PARO le bébé phoque robot.

Développé en 1993 par inno3Med et commercialisé dès 2005 au japon, on compte aujourd’hui environ 3000 PARO dans 30 pays. Utilisés dans le cas de personnes souffrant particulièrement d’Alzheimer ou de démence, ce petit phoque est à lui seul un vrai dispositif dans le processus de soin ou d’accompagnement des malades. Pourquoi un phoque ? Pour son apparence douce qui ne rappellera ni morsure ni griffure, contrairement à ce que pourraient évoquer chiens et chats.

PARO réagit, et c’est là tout son intérêt. Il est capable d’exprimer ce qu’il aime ou non. Cathy Mignon, psychologue explique « tant qu’il n’a pas trouvé sa place ou des attentions positives, il va continuer à bouger ». Il se blottit, et ses capteurs réagissent à la voix et au toucher. En guise de « récompense », un système de vibrations semblables à des ronronnements se fait sentir. « Il permet l’échange, la discussion et plus de sécurité » explique Cathy Mignon mais il n’est « pas fait pour duper ». Les personnes âgées savent qu’il s’agit d’un robot, celui-ci n’ayant en rien vocation de supplanter la zoothérapie.

paro2

Pour les patients agités, il apportera du calme. Pour ceux au contraire qui seraient peu enclins à communiquer, il déclenchera cette envie. Il réduit l’anxiété et l’agressivité des malades à son contact. Comme l’indique sa brochure, il représente un élément solide de « thérapie non-médicamenteuse, en agissant sur la stimulation cognitive et l’amélioration de la communication ». Les études montrent bien qu’il stimule l’expression des sentiments des malades, les mémoires et expériences du passé. Une présence, une compagnie positive qui aide les malades à se reconnecter aux autres et à leurs propres facultés de partage et de communication.

On connaissait la femme robot nous rapprochant chaque jour un peu plus de Terminator. Bien plus utile, éthique et salvatrice, la robot thérapie fait depuis quelques années ses premiers pas. Félicitations à Paro, et à ses 57 cm de bonheur !

Paro sera au Congrès National des Professionnels de la Gériatrie, du 22 au 24 Mars 2015 au Palais des Congrès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *