Blog, Solidarité
comment 1

Le tricot solidaire

Les écharpes ne poussent pas sur les arbres. A Edmonton, Winnipeg (Canada) et Wilmington (Caroline du Nord) : si.

A l’origine de ces actions, deux groupes : Scarves in the Port City et Chase the Chill. Tous deux collectent et distribuent des écharpes aux sans abris durant les périodes de grand froid, en les laissant à disposition un peu partout dans la ville. Accrochées à des arbres, à des horodateurs, laissées sur des bancs, elles sont souvent accompagnées de petits mots affectueux du type « prenez cette écharpe si vous avez froid… ou si vous en avez besoin » ou encore « prenez cette écharpe pour vous tenir chaud, et faites si possible quelque chose pour aider votre prochain aujourd’hui ». Cet élan de solidarité a fait des petits, des mouvements similaires apparaissant déjà dans plusieurs villes des Etats-Unis.

chase the chill

En France (cocorico !), il y a trois ans apparaissait Tricot Solidaire. A l’origine du projet des Tricots pour les sans abris, deux jeunes femmes : Larcenette et Knit Spirit. Relancé en septembre dernier, elles collectent pelotes de laines et tricots faits main, et les donnent à la Croix Rouge qui les redistribue aux plus démunis.
Comptant à ce jour près de 300 ouvrages, Sophie et Gaëlle (leurs vrais noms hors blog) organisent également des « soirées tricot pour les sans abris » auxquelles vous pouvez vous inscrire si vous habitez sur Paris. La prochaine et dernière de la « saison » sera d’ailleurs le 12 février prochain. Si d’aventure vous n’étiez pas présent sur la capitale, deux autres villes en France proposent le même genre d’événement, il s’agit de Lyon organisé par Audrey, et Lille grâce à Tata Tricot ! Enfin, sachez que partout en France, vous pouvez leur envoyer vos tricots et pelotes. Il vous suffit de leur faire un petit mail à tricotsolidaire@gmail.com 🙂

Une soirée Tricot sur le site du Tricot solidaire

Autre génération de Tricot solidaire, plus de 1300 tricoteuses lancées par l’association « escapades » qui tricotent doudous, vêtements, et couvertures au profit d’oeuvres caritatives. Toutes les informations pour participer à ce « challenge de tricot solidaire » se trouvent sur leur site internet, une association qui compte plus de 1200 tricoteurs(-teuses!) âgés de 4 à 98 ans 🙂 Avec une cinquantaine de relais en France, Suisse et Belgique, vous trouverez forcement un moyen de les rejoindre près de chez vous !

tricot solidaire

Des initiatives spontanées et solidaires qui ne sont pas sans rappeler le « café suspendu« , originaire de Naples et pratique courante notamment en Belgique. En commandant un café suspendu, ou « en attente », vous réglez un café (ou repas !) que vous ne consommez pas, et laissez la possibilité à quelqu’un qui n’aurait pas les moyens de se le payer d’en profiter. Il suffit alors aux sans abris, ou personnes démunies d’entrer dans le bar et de demander s’il y a un « café en attente ». Une belle initiative qui peine à se démocratiser en France, alors n’hésitez pas à en parler aux commerces et autour de vous.
Pour plus d’informations, je vous invite à vous rendre sur le site www.coffeesharing.com 🙂

Pour envoyer un don (tricot / pelote de laine) à Tricot Solidaire, il vous suffit d’envoyer un mail à tricotsolidaire@gmail.com
Pour tout renseignement sur le challenge du Tricot Solidaire : 03 27 60 73 96 ou 06 62 85 60 11 ou tricot@netcourrier.com
S’inscrire à la soirée tricot pour les sans-abris du 12 février en cliquant ICI

1 Comment

  1. Wow! C’est le fun de voir ce genre d’initiative. Je me demande bien s’il y a ce genre de groupe dans mon petit coin du monde, le Québec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *