Bien-être, Blog, La chronique de Lorédane, Santé
Leave a comment

Les troubles de la Libido – La chronique de Lorédane

C’est avec un grand plaisir qu’Humanizer accueille dès aujourd’hui chaque mois, la chronique de Lorédane Di Meo, iridologue naturopathe ! Bienvenue à elle, et bonne lecture à vous 🙂
Salomé Lagresle

Je vous propose aujourd’hui d’observer les troubles de la libido à travers le prisme de la naturopathie. Vous êtes prêt ? C’est parti !

Pour commencer, précisons qu’en médecine holistique, un dysfonctionnement (physique, psycho-émotionnel ou énergétique) n’est pas considéré comme un problème ou un tabou, mais au contraire comme l’occasion qui nous est offerte de partir à la redécouverte de nous-même. De nous poser les bonnes questions, et de trouver toutes les causes ayant provoqué le symptôme, et de les traiter. On obtient ainsi un retour durable au bien-être et à l’équilibre corps – esprit.
Avant que nous ne partions ensemble à la découverte de VOS causes possibles et de leurs remèdes, je vais vous transmettre l’outil indispensable à tout bon détective : mon trousseau de clés !

manetune-289495-jpg_175609

Le trousseau de clés de Lorédane

Pour débuter votre investigation, munissez-vous de la cause la plus évidente. Exemple : un excès de fatigue. Ensuite, utilisez ma première clef : celle qui porte l’étiquette « POURQUOI ?».

Cette clef « POURQUOI » vous permet alors d’ouvrir la porte sur la deuxième cause de votre fatigue (il y a très probablement d’autres portes derrière celle-ci !) Et si, en chemin, vous rencontriez une porte qui résiste, c’est qu’elle cache certainement LA cause fondamentale à votre baisse de libido. Dans ce cas, ne tentez pas de forcer sur la serrure…
Notre enquête nous conduit maintenant à la rencontre des habitants de trois villages qui s’appellent respectivement « Causes Physiques », « Causes psycho-émotionnelles » et « Causes énergétiques ». Ces trois villages sont mitoyens : en effet, certaines causes sont interdépendantes :

1) Le village des « causes physiques »

Vous pouvez être ici en présence de la fatigue, d’un dérèglement hormonal, de rapports douloureux, d’une alimentation inadéquate ou bien encore d’effets secondaires à certains médicaments tels les antidépresseurs, les hypotenseurs, le neuroleptiques ou la pilule contraceptive.

  • Si vous suspectez un dérèglement hormonal (autres symptômes associés) : consultez votre médecin ou gynécologue pour un dosage, y compris celui de la thyroïde.
  • Dérèglement de la flore vaginale, mycoses, sécheresse : ovules naturels sur conseils d’un thérapeute en médecines douces.
  • Reminéralisation : Zinc, Vit. D, plasma marin, algue Klamath, jus d’herbe d’orge.
  • Plantes adaptogènes qui réduisent le stress et l’anxiété : Rhodiola, Ashwaganda, Ginseng rouge, Réglisse, Maca du Pérou, Eleuthérocoque, Guarana, Griffonia.

Ces plantes stimulent les neurotransmetteurs du cerveau (agissent donc sur la dépression, le manque de désir et d’excitation). Elles agissent également sur les glandes surrénales et notre système nerveux en régulant la sécrétion d’hormones de stress (adrénaline et cortisol).

Homéopathie pour la stimulation de la libido :

  • Femme : Sepia 5CH en alternance avec Graphites 15CH. 1 fois / semaine
  • Homme : Kalium carbonicum 9CH en alternance avec Lycopodium 15CH. 1 fois / semaine

Homéopathie pour le manque de désir / plaisir :

  • Femme : Kalium bromatum 15CH. 1 dose / semaine pendant 2 mois
  • Homme : Lycopodium 15CH. 1 dose / semaine pendant 2 mois

Homéopathie pour l’absence de désir/plaisir :

  • Femme : Natrum muriaticum 15CH. 10 granules 1 fois/semaine pendant 2 mois

Homéopathie pour les troubles de l’érection :

  • Si dépression : Onosmodium 9CH. 5 granules le soir pendant 3 mois
  • Si âge mûr : Cobaltum 7CH. 5 granules le soir pendant 3 mois
  • Suite à une vive émotion : Conium maculatum 9CH + Ignatia 5CH. 5 granules de chaque le soir pendant 3 mois

libido

2) Le village des causes « psycho-émotionnelles »

C’est un village un peu plus mystérieux car certaines de ses causes se trouvent logées dans votre inconscient (la porte qui résiste)… Parmi les causes les plus fréquentes, nous y rencontrons la routine, la fatigue nerveuse, la dépression, la contrariété, le manque de disponibilité, une mauvaise image de soi, des tensions au sein du couple (manque de communication, manque de confiance en votre partenaire, conflits non-résolus), une mémoire traumatique (abus sexuel, fausse-couche, avortement), des schémas mentaux erronés, des croyances limitantes.

  • Les élixirs vibratoires : les Fleurs de Bach sont les plus connues mais en réalité il existe 25 gammes (les cristaux, les planètes, les pierres précieuses, les métaux…). Parmi elles, hibiscus,  Mimulus orangé, Gazania, Jaspe vert, Wistéria sont centrées sur les troubles du désir.

Il est préférable de vous faire guider par un(e) thérapeute spécialisé(e) car les élixirs agissent à la fois sur vos mémoires émotionnelles (conscientes et inconscientes) et sur vos corps énergétiques. Un(e) thérapeute saura déterminer la ou les causes exactes à neutraliser en priorité ou, mieux encore, saura interroger votre corps émotionnel pour que ce soit lui qui désigne le ou les élixirs dont il a besoin. L’efficacité de la thérapie sera alors maximale, durable et sans effet néfaste.

  • La relaxation biodynamique, la sophrologie, l’hypnose, la psychothérapie.

3) Le village des « causes énergétiques »

Les habitants de ce village sont encore, pour certains, peu connus. Leur incidence sur notre énergie vitale est pourtant non négligeable puisqu’ils sont de véritables vampires énergétiques à moyen terme. Je vous présente donc : l’exposition prolongée aux ondes électromagnétiques, un piercing au nombril ou sur les parties intimes, l’opération chirurgicale entre le 1er et 3ème chakra (entre le sexe et le nombril), le blocage énergétique.

  • Le Reiki, le magnétisme, l’acupuncture, le Shiatsu, le Tuina pour stimuler une circulation harmonieuse de votre énergie vitale.

Voilà pour les trois villages ! Il est fort possible que vous ayez déjà rencontré certains de ces habitants ! Afin de mettre de l’ordre dans vos souvenirs et ainsi vous approcher de votre cause profonde, organisez-les à la manière d’un arbre généalogique :

La cause la plus évidente + POURQUOI = la deuxième cause
La deuxième cause + POURQUOI = la 3ème cause, et ainsi de suite…

Chacune de ces causes va insidieusement installer un état de stress, lui-même entraînant une surproduction de cortisol (hormone du stress), et ainsi faire chuter le taux de testostérone chez l’homme et le taux de progestérone-testostérone chez la femme. Mais ne dramatisez pas la situation car comme vous l’avez vu, Dame Nature a prévu une solution pour chacune de ces causes ! En plus des solutions adaptées à chaque « village », il en existe une autre, que nous appèleront « le coffre commun ». Ouvrez ce coffre le plus souvent possible car les conseils qu’il renferme sont valables pour toutes les causes.

L’alimentation :

  • Elle sera de préférence reminéralisante, variée et de bonne qualité : légumes et fruits frais, de saison, crus ou cuits à la vapeur.
  • Boire suffisamment : eau, tisanes, jus de fruits ou de légumes frais.

Privilégier particulièrement :

  • Le chocolat noir + 70% (riche en L-arginine)
  • Le huîtres (riches en Zinc)
  • Les épices : ail, oignon, poivre de Cayenne, gingembre, safran, muscade, cumin, cardamome, clou de girofle.
  • Les graines de sésame, les baies de Goji, les noix, l’huile d’olive et de tournesol : riches en Oméga3, elles participent à l ‘équilibre du système nerveux et riches en L-arginine, elles favorisent la circulation sanguine.
  • Les bananes, les agrumes, les mangues, les pêches, les fraises, les figues, les œufs, les avocats, la citrouille.
  • Eviter les graisses saturées : elles encrassent les artères et altèrent ainsi le flux sanguin dans les organes génitaux.
  • Pratiquer une activité physique régulière : cela entretient le dynamisme physique et mental et contribue à entretenir une bonne image de soi.

photo-chocolat1

LES HUILES ESSENTIELLES

A utiliser en diffusion ou en massages (ajouter alors de l’huile d’amande douce ou de noisette)

  • Pour les femmes : huiles essentielles « YIN » : Ylang Ylang, Rose, Fragonia
  • Pour les hommes : huiles essentielles « YANG » : Bois de Siam, Cannelle

LE PARTAGE

Le fait de partager votre trouble avec votre partenaire va vous aider à plusieurs niveaux :

  • « L’union fait la force » : son objectivité peut vous aider à cerner des causes cachées à votre esprit.
  • La diminution du désir ne signifie pas forcément l’atténuation des sentiments ! en prendre conscience permet de vous déculpabiliser mutuellement.

Je vous incite aussi à partager vos inquiétudes avec un professionnel de la santé ou un thérapeute : leur absence de jugement et leur expertise à ce sujet vous aidera à comprendre le mécanisme biologique et émotionnel de la libido, donc à accepter cette baisse de tonus, à déculpabiliser et surtout à aller de l’avant pour retrouver toute votre énergie !

lorédane di meo
Retrouvez Lorédane Di Meo chaque mois sur Humanizer et sur son site : www.iridologue-naturopathe.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *