Blog, La chronique de Lorédane, Non classé
comment 1

Hiver : je suis plus fort(e) que toi ! La chronique de Lorédane

Courage, le printemps arrive ! Mais il reste encore quelques semaines à tenir…alors comment faire pour enrayer la fatigue, la déprime ou autre rhino, gastro ou grippe ? Suivez-moi ! Je vais vous donner des conseils simples mais très efficaces pour réarmer votre système immunitaire et votre moral !

POURQUOI SOMMES-NOUS PLUS FATIGUÉS EN HIVER ?

Oui, pourquoi votre tonus joue-t-il à cache-cache en hiver ? Pour le savoir, envolons-nous vers la Chine ! En effet, la médecine chinoise considère que notre énergie est directement liée à nos poumons et à notre système digestif. Ainsi, pour augmenter notre tonus, nous devons prendre particulièrement soin de ces deux systèmes. Voici comment :

Stimuler nos poumons :

  • Promenades dans la nature
  • Respiration abdominale et exercices respiratoires
  • Exercices physiques visant à équilibrer notre énergie : Yoga, Tai Chi, Qi Gong, arts martiaux

Stimuler notre système digestif :

  • Alimentation de saison, saine et variée
  • Légumes et fruits frais, bio si possible
  • Respecter les bonnes combinaisons alimentaires
  • Privilégier la viande blanche, le poisson et les crustacés
  • Diminuer autant que possible le lait de vache et le gluten
  • Cuisson douce (vapeur, à l’étuvée)
  • Alternance huile d’olive / huile de colza 1ère pression à froid
  • Boire régulièrement de petites quantités d’eau minérale ou de jus frais

salomé humanizer loredane2

D’autre part, la médecine chinoise associe chaque saison à un couple d’organe / entrailles. En ce qui nous concerne, l’hiver est associé aux reins et à la vessie. Or, il est très courant qu’en cette saison, nos reins soient en perte de vitesse (nous verrons pourquoi dans un instant).

Voyons d’abord les symptômes d’un déséquilibre énergétique Rein/Vessie : fatigue, frilosité excessive, hypernervosité, mauvaise élimination des toxines, transpirations nocturnes, yeux cernés au réveil et paupières enflées, rhumatismes, douleurs lombaires, cheveux fins et ternes, angoisses à la tombée de la nuit.

Pourquoi ? Parce qu’énergétiquement, nos reins sont sensés participer à l’équilibre YIN/YANG. L’énergie YIN, de nature froide, atteint son paroxysme en hiver. L’énergie YANG, de nature chaude, est en cette saison, à son niveau le plus bas.

Vous l’aurez donc compris : pour rétablir cet équilibre énergétique, il faut privilégier le YANG et chouchouter vos reins !

« QUE TON ALIMENT SOIT TA PREMIERE MÉDECINE »

Suivons le conseil d’Hippocrate, fondateur de la naturopathie, et partons faire notre marché de saison ! Nous allons privilégier les aliments YANG afin de rétablir l’équilibre de notre alimentation moderne majoritairement YIN.

Voyons donc comment garnir notre assiette pour retrouver le tonus et un système immunitaire efficace :

Les céréales :

  • Le sarrasin : anti-anémique, antioxydant et sans gluten. Riche minéraux, vitamine B et protéines.
  • Le riz complet : sans gluten. Nettoie le sang. Riche en fibres, minéraux, vitamine B et protéines.
  • L’épeautre : contient du gluten, mais mieux assimilable que celui du blé. Il est riche en glucides et protéines (idéal pour les efforts physiques), en minéraux et vitamine B.
  • Le millet : sans gluten, c’est la céréale la plus facile à digérer. Très riche en minéraux (dont silice et fluor). Attention son indice glycémique est élevé.

picjumbo.com_IMG_8920

Les légumes :

  • Les algues : bien plus riches en vitamines et minéraux que les légumes frais.
  • Le potiron : la qualité de ses fibres favorise le transit intestinal. Il est très riche en vitamines et nutriments.
  • La carotte : très riche en vitamine A. Teneur intéressante en calcium, potassium, fer, vitamines B et C.
  • Les salsifis : très riches en minéraux et en fibres, mais pauvres en vitamine C.
  • L’endive : riche en fibres et en antioxydants.
  • Le navet : plus riche en vitamines, minéraux et oligo-éléments que la plupart des légumes frais.

picjumbo.com_HNCK2327

Les laitages :

  • Le fromage de chèvre : source de phosphore, cuivre, fer et zinc.
  • Le Rocquefort : riche en vitamines A, B, PP et D

Les fruits :

  • La pomme : riche en minéraux, oligo-éléments, antioxydants et fibres.
  • La châtaigne : très riche en protéines, fibres, minéraux et oligo-éléments. Attention à son indice glycémique élevé.

Les condiments :

  • Le sel marin (non raffiné) : très riche en minéraux et oligo-éléments. A consommer avec modération pour ne pas abîmer le filtre rénal.
  • Le tamari : le soja fermenté dans le tamari est un condiment très complet puisqu’il apporte non seulement tous les acides aminés essentiels, les acides gras essentiel, des minéraux et de la vitamine B, mais aussi parce que sa fermentation soutient la régulation du transit et la régénération de la flore intestinale.
  • Le miso : condiment essentiel car il favorise l’élimination des toxines, limite les intolérances alimentaires, les allergies et diminue les inconforts digestifs.
  • Le tempeh : aide à la production d’antibiotiques naturels au niveau intestinal.
  • La sauge : stimulante, tout en rééquilibrant le système nerveux. Anti-infectieuse, à utiliser en cas de bronchite ou d’asthme.
  • Le safran : selon les médecines asiatique et orientale, le safran apporte la gaîté et la sagesse. A utiliser donc en cas de baisse de moral, voire de symptômes dépressifs légers à modérés.
  • La chicorée : un bol de chicorée couvre quasiment ¼ de nos besoins quotidiens en fibres, phosphore et magnésium !
  • La cannelle : tonique et digestive, anti-infectieuse.

picjumbo.com_IMG_7768

« QUE TES ÉMOTIONS SOIENT TA 2ème  MÉDECINE ! »

Cette fois-ci ce n’est pas Hippocrate qui le dit, mais moi !

Nous savons tous à quel point nos émotions nous stimulent ou nous ralentissent. Or selon les enseignements des médecins chinois, chaque organe est particulièrement sensible à l’énergie dégagée par une émotion en particulier. En ce qui nous concerne, les reins sont le siège de nos peurs et frustrations. Mettons-nous à l’écoute de nos reins et écoutons leurs peurs :

  • Peur réactionnelle : violente, elle se déclenche brutalement. Exemple : suite à un traumatisme vécu ou lorsque l’on a « frôlé la catastrophe ».
  • Peur existentielle : il s’agit de la peur ancestrale présente dans nos gênes et enfouie dans notre inconscient. Elle devient présente à notre esprit et donc sources de déséquilibres psychiques et énergétiques.
  • Peur de l’abandon : lorsque l’on a peur d’être oublié, abandonné, délaissé ou que l’on vit une situation d’abandon. Si l’émotion s’installe, les fonctions rénales s’affaiblissent.

La peur faisant partie de la structuration psychique de chaque individu, il est illusoire de s’en débarrasser totalement. Il subsistera forcément des émotions, au moins logées dans l’inconscient. Mais, pour chouchouter nos reins, nous pouvons tout de même les libérer de cette émotion présente en excès. Voici une liste non exhaustive d’approches différentes mais complémentaires : la psychologie, la sophrologie, l’hypnose, les élixirs floraux, le coaching…

Aussi, pour être débordant(e) de vitalité et narguer les infections hivernales, pensez aux techniques énergétiques ! Rappelez-vous que la naturopathie considère la santé comme un équilibre entre nos trois corps : physique, émotionnel…et énergétique ! (acupuncture, Reiki, réflexologie, Shiatsu, magnétisme ou encore élixirs floraux entre autres sont de véritables trésors énergétiques !)

J’ARRIVE TROP TARD ?!

Peut-être que vous êtes en train de lire ma chronique, entouré(e) de vos mouchoirs, thermomètre et autre compagnon de saison ? Il n’est pas trop tard ! Vous pouvez mettre ces conseils en pratique dès aujourd’hui et stimuler ainsi vos défenses immunitaires et votre moral. Et puis je ne suis pas venue les mai
ns vides : voici quelques remèdes pour chasser microbes et virus !

  • Huiles essentielles : eucalyptus, ravintsare, tea tree, saro, niaouli.
  • Phytothérapie : échinacée, gelée royale, ginseng rouge, jus d’herbe d’orge, extrait de pépins de pamplemeousse, algue Klamath, plasma marin, spiruline.
  • Gemmothérapie (bourgeons) : églantier, cassis, argousier, chêne, gingko.
  • Chlorure de magnésium
  • Synergie pré et probiotiques
  • Reposez-vous le plus possible et allégez vos repas: vos défenses immunitaires auront ainsi plus d’énergie à disposition pour combattre l’infection.

Je vous souhaite bon courage et vous dis au mois prochain !

picjumbo.com_IMG_4563

1 Comment

  1. Voilà donc un bon article, bien passionnant. J’ai beaucoup aimé et n’hésiterai pas à le recommander, c’est pas mal du tout ! Elsa Mondriet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *