Blog, Technologie
comment 1

Nissan développe sa première voiture à la peinture phosphorescente

Une peinture qui emmagasine l’énergie des rayons UV la journée pour la restituer sous forme de lumière la nuit ? C’est le pari fou qu’est en train de concrétiser le constructeur japonais Nissan, en testant la première peinture phosphorescente sur son modèle Leaf.

Nissan

©Nissan

Ce spray à appliquer sur la carrosserie est une peinture développée par l’inventeur du Starpath paint : Hamish Scott. Absorbant les rayons UV la journée, la peinture s’adapte à la lumière naturelle : s’il fait très sombre elle brillera beaucoup, et s’amenuisera avec une luminosité ambiante plus forte. Bien que la formule demeure – comme on s’en doute – secrète, elle est uniquement composée de matériaux organiques, contenant de l’aluminate de strontium, « un composant rare complètement inodore et biologique ».
Un revêtement déjà à l’essai en marquage au sol ou revêtement de sol dans plusieurs pays depuis 2013, permettant de faire l’économie d’éclairages électriques de lieux publics.

Source : http://www.paintsquare.com/news/?fuseaction=view&id=10448

Source : http://www.paintsquare.com/news/?fuseaction=view&id=10448

Si la peinture est au stade expérimental et la voiture à l’état de prototype, la durée de vie d’une telle « technologie organique » serait de 25 ans selon le constructeur.

Bienvenue dans Tron.

 

1 Comment

  1. Il y a une forme de poésie dans l’idée. J’imagine toutes ces voitures fluorescentes la nuit, sur des routes réfléchissantes. Tout notre paysage en serait transformé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *