Blog, Planète
Leave a comment

La boîte à jouer : le meilleur ami des cours de récré

« Un coffre à jouer géant posé dans les cours de récréation rempli d’objets recyclés » : voilà le concept de la boîte à Jouer, une idée dont la généralisation serait certainement l’un des meilleurs services à rendre aux jeunes enfants.

On se souvient tous de nos jeunes années de primaire, passées à courir dans la cour de récré, s’inventant tout un monde d’aventures extra ordinaires à l’aide d’un bout de bois, d’une craie ou d’un caillou. La boîte à jouer écolo part de l’imaginaire infini des tout petits, en leur mettant à disposition pléthore d’objets recyclés à chaque temps de pause de leur établissement scolaire.
A l’origine de ce projet : Emma Perrot et Jean-Marc Brunet fondateurs de l’association Jouer pour Vivre. En 45 jours, ces deux parents venant des secteurs de l’industrie et du divertissement ont réuni un peu plus de 18.000€ (sur 15.000 demandés) grâce à KissKissBankBank et à leur projet fabuleux au service de l’épanouissement de l’enfant.

boite a jouer écolo humanizer

La boîte à objets écolo propose en plus de cette « boîte » d’objets posée dans la cour de récré, la formation des adultes encadrant les temps de pause, afin qu’ils deviennent des « facilitateurs de jeux ». En Angleterre, plus de 200 écoles en sont déjà équipées. En France, c’est une école du 20ème arrondissement de Paris qui a servi de terrain test en janvier dernier. Selon un rapport indépendant, la boîte à jeux écolo induirait (contrairement aux éventuelles inquiétudes liées à la « non conformité » des objets) « des règles tacites d’organisation » ainsi qu’une réduction de 50 à 70% des accidents et des blessures ». Parmi les consignes : aucune obligation de rapporter l’objet dans la boîte avant la fin du temps de pause imparti aux enfants et la possibilité de jouer avec dans l’eau. Double récupération pour ces objets qui en plus de trouver une nouvelle vie, passent de petite main en petite main à chaque récré pour être utilisés tantôt en cape, tantôt en nappe, en toit de cabane, ou encore en tapis volant…

Autre aspect social du projet : les objets récupérés le sont par des travailleurs en insertion, le but étant à terme de « créer des emplois en mettant en place une équipe de conseillers qui interviendront dans le suivi et la formation des animateurs ».

boite a jouer écolo humanizer2

Ayant reçu le prix « pédagogie créative » du concourt CréaRîF Entreprendre autrement 2015, il y a fort à parier (ou alors ils n’auraient vraiment rien compris) que la Boîte à jouer écolo fera son chemin auprès des établissements scolaires. Coopération, créations collectives ou individuelles, objectifs communs, défis, challenges, compétition, ludicité et « bonnes tranches de rigolade ». Loin des jeux électroniques, des cartes à collectionner ou autres objets à s’échanger – que nous avons tous connus et qui font partie d’un positionnement social inévitable même au plus jeune âge – il est essentiel de replacer les enfants dans leur innocence et leur créativité infinie.

Plus d’infos dans une interview des créateurs ici et sur le site de l’association
Source : Francetv info

Humanizer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *