Blog, Solidarité
comments 2

Des cartes pas plombantes à offrir en cas de maladie

Une artiste a décidé de créer des cartes originales et décalées à offrir aux malades pour en finir avec les phrases plombantes et exprimer ce qu’elle a ressenti lorsqu’elle même s’est battue contre un cancer.

« On pense fort à toi », « ce n’est qu’un mauvais moment à passer » ou encore « on t’envoie nos pensées positives » : voici sans doute ce qu’Emily McDowell avait pour habitude de recevoir lorsqu’elle même s’est retrouvée à combattre un cancer pendant près de 9 mois à 24 ans. Partant du principe que la volonté était là mais pas les mots, cette artiste illustratrice a décidé de lancer une gamme d’ « Empathy Cards« .

267-c-illness-is-not-a-journey-empathy-card-480x528

Je promets de ne jamais parler de ta maladie comme d’un « voyage », à moins que quelqu’un ne t’emmène en croisière

270-c-i-didnt-know-what-to-say-card-480x528

Je suis vraiment désolé de ne pas avoir été en contact avec toi, je ne savais pas quoi te dire.

Et une chimio en moins !

« J’ai créé cette collection parce que je pense que nous avons besoin de moyens plus authentiques de communiquer à propos de la maladie et de la souffrance. Les cartes de « bon rétablissement » n’ont pas vraiment de sens quand une personne ne va pas se remettre de sa maladie, et ces cartes donnent souvent l’impression que l’on est déjà morts. » écrit-elle sur son site. « L’aspect le plus dur de ma maladie n’était pas de perdre mes cheveux mais mes amis et membres de ma famille qui ne savaient pas quoi dire ou gaffaient sans s’en rendre compte ».

264-c-one-more-chemo-down-card-480x528

Pour Emily, le monde hyper connecté et les messages virtuels n’ont pas et n’auront jamais le même impact qu’un carte, qu’un support physique. Ses créations font sourire, sont émouvantes et résonnent en chacun de nous car elles expriment ce que nous avons du mal à dire face la maladie, ou ce que nous souhaiterions entendre dans ces moments difficiles.

Pour soutenir et parler de ce projet autour de vous, vous pouvez poster une carte sur Twitter jusqu’à dimanche 10 mai en utilisant le hashtag #empathycards et #emilymcdowell, et tenter de remporter 100$ à utiliser sur son site.

265-c-treatment-on-the-internet-card-480x528

Je suis tellement désolé que tu sois malade, je veux que tu saches que je n’essaierai jamais de te vendre un traitement quelconque dont j’ai entendu parler sur internet

266-c-died-of-lemons-card-480x528

Quand la vie t’offres des citrons, je ne te parlerai jamais de l’ami de mon cousin qui est mort à cause d’un citron

269-c-fuck-cancer-doesnt-help-card-480x528

Je sais que #fuckcancer ne t’aide pas à surmonter ça. Je suis là si tu as besoin.


268-c-friendship-through-cancer-card-480x528

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *