Blog, Sortir, Voyages
comment 1

On fait le Tour ensemble : A Dieppe !

Après un tour par Valenciennes puis Montrécourt : direction Dieppe pour la prochaine étape du Tour de France. 

Montrécourt – Dieppe 229km

JOUR 1

Nous arrivons de nuit et décidons d’aller dîner sur le port. L’endroit est charmant, plutôt désert. C’est le soir des résultats du Bac, nous croisons de nouveaux bacheliers (qui embrassent ce diplôme et toutes les promesses d’avenir qui viennent avec d’un oeil yeux rougit par l’alcool) qui nous indiquent un restaurant quai Henri IV où nous restaurer. La brasserie n’est pas fameuse, peut être était-ce lié à la déception de ne pas voir ouverte la pleine-de-promesses Moule qui chante.

IMG_4748

Nous avons perdu au moins 15 degrés par rapport à Paris. La canicule n’est plus qu’un lointain souvenir, et nous lui faisons la nique face à la Manche et son soleil de minuit.

IMG_4754

Le lendemain est une journée dite « off ». Ni tournage ni impératif professionnel, les repérages allant bon train et le temps de mal en pis nous décidons à défaut de trainer notre peine dans les rues de Dieppe de partir pour les falaises d’Etretat.

Dieppe – Etretat 81km

Etretat 3

Etretat 2

Etretat 1

Etretat – Dieppe 81km

JOUR 2 

Déjà au réveil c’est l’effervescence. J’avais sous estimé la puissance du Tour de France. Une ville qui apparait calme et tranquille réveille en un instant le kraken et tout devient agitation. Les spectateurs sont arrivés tôt, certains ont déployé leurs chaises pliantes, parasols. On est loins du temps maussade de la veille, aujourd’hui le soleil cogne, et le port se transforme en four. Les coureurs passent devant l’hôtel. Ses occupants seront aux premières loges. Un peu plus bas une tente et ses occupants distribuent des drapeaux signés seine maritime aux passants. Toute la ville s’agite d’une même couleur, les enfants comme les personnes âgées veulent leur drapeau. Un moment comme celui ci est historique, on veut en garder une trace. Nous prenons également une casquette que j’offrirai plus tard à une femme en bord de route lors du tournage d’une séquence. Sur le Tour, le goodies est Roi.

A défaut du bord de route, nous nous dirigeons sur le port, et je fais la rencontre d’hommes en orange. Il s’agit de bénévoles de la SNSM. Je leur demande s’ils peuvent nous accueillir à bord de leur navette pour tourner la séquence d’introduction de la vidéo du jour, ce qu’ils acceptent. Ils me racontent qu’il leur manque 18 gilets de sauvetage. Un gilet coute environ 150€. Que les gens peuvent faire des dons sur le site. Ils sauvent des vies toute l’année, sans rétribution, mais n’abandonneraient le navire pour rien au monde. Ici c’est chez eux. ils doivent être « en disponibilité ». Toujours à 10 minutes du port. Ils m’indiquent que si un jour je suis en difficulté, je devrai composer le 196, numéro gratuit, et ils viendront me récupérer. Pour parfaire la démonstration, ils m’équipent d’un gilet de sauvetage. L’armature est lourde et contraignante, et je m’imagine héliportée au dessus d’un quelconque radeau en détresse…

 

IMG_4882

IMG_4887IMG_4879

Pour cette deuxième vidéo « On fait le Tour ensemble« , nous avons rencontré Tarzan et son Velib rouge, qui nous a longuement parlé de sa banane et de ses sirènes. Simone et son filet de voix d’un autre temps, douce et sensible comme une Juliette à son balcon. Nelly, Odile, Michel et Christine, qui nous ont gentiment fait une place à leur table de camping et fait profiter d’un instant d’ombre. Jack le champion de bridge. Et toute une bande de jeunes pleins d’énergie, qui prenaient de court deux papys du bord de route dans la chasse aux cadeaux lancés par la caravane… Les voici tous ici :

Et puisque Dieppe est une ville que j’affectionnerai longtemps pour les souvenirs qu’elle m’a laissés en si peu de temps, voici de quoi vous donner envie de vous y arrêter. Merci à tous les habitants dont j’ai pu croiser le chemin, qui ont su rivaliser de gentillesse à chaque instant.

IMG_4922

IMG_4927

 

* Cumul : 640km *

1 Comment

  1. Pingback: On fait le tour ensemble : à Loudéac ! | Humanizer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *