Blog, Non classé, Sortir, Voyages
Leave a comment

On fait le Tour ensemble – à Tarascon

Après Pau, et Mauléon Licharre, direction la frontière espagnole, tout près d’Andorre à Tarascon sur Ariège !

Mauléon Licharre – Tarascon sur Ariège : 277 km

Nous arrivons à Garanou dans un petit village de bord de départementale. Nous avons rendez-vous à l’hôtel de la Pierre Blanche, qui se trouve juste en dessous d’une grande usine dont je ne penserai jamais à demander la spécialité. Matie nous accueille Quentin et moi, mon fidèle cadreur avec qui je partage la route depuis le 17 juillet. Matie n’est pas commode, et un tour d’horizon plante le décor d’un délicieux routier familial, où les clients appèlent le tenancier par son prénom, entre photos de famille, découpes d’articles locaux et décoration bien sentie. Nous profiterons de la nuit tombée pour exploiter au mieux la déco de l’étage et remplir mon compte Instagram de quelques clichés.

IMG_5182

Processed with VSCOcam with f2 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

Garanou – Tarascon sur Ariège : 18 km

Le Tour passe à l’extérieur de la ville, au dernier rond point. Le thème du jour sera le camping-car. Ils bordent les routes du Tour, d’étape en étape. Ses occupants sillonnent la France avec tout le confort nécessaire, repère judicieusement le meilleur emplacement parfois des jours avant. Ils sortent chaque matin leurs drapeaux avec la même ferveur, le même enthousiasme. Il n’est pas question d’impatience ici. On sait quand la caravane passera, laissant sur son passage une trainée de cadeaux. On installe la table, les chaises, ouvre le journal local. Les enfants jouent aux abords, les parents sympathisent avec leurs voisins. On se raconte des souvenirs du Tour. 2004, et cette fête des voisins sur un bas côté. 2011 et cet orage qui empêcha Bernard de sortir de son camping-car, l’obligeant à regarder la télé alors que le coureurs défilaient devant son pare brise…

Encore une ville d’une générosité rare, avec son lot de personnages, de tendresse et de chaleur (43°C au moment du tournage, ce qui me fit tourner de l’oeil à deux reprises. L’histoire ne dira pas que ce verre de vin cuit offert par les supporters Skoda n’arrangea rien).

**Photo Bonus** :

IMG_5337

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *