All posts filed under: Lecture

Rosa la Rose – par Arpenteur

Chaque mois, retrouvez une nouvelle d’Arpenteur sur Humanizer. La précédente : Téléréalité. Bonne lecture, et bon dimanche. Elle avait rêvé d’une photo. Ce n’était pas tant le contenu du rêve qui l’intriguait. Elle savait bien que l’inconscient prend des moyens détournés pour faire émerger à notre connaissance des signaux souvent difficiles à comprendre. Ce qui étonnait le plus Rosa c’est qu’elle se souvenait parfaitement de ce rêve. Elle disait toujours « je ne me souviens jamais de mes rêves. A peine éveillée ils disparaissent, comme ça, pfuitt» et elle accompagnait ce « pfuitt » d’un mouvement aérien de la main. Seulement ce matin là, elle se souvenait de tout. De cette photo accrochée aux murs de nulle part. Un rivage sombre, un homme solidement campé devant, portant un pantalon de velours à l’ancienne, une espèce de gilet sur une chemise de toile grossière et un chapeau à large bord. Il avait un sac en bandoulière qui pouvait s’apparenter à une gibecière. Rosa fit une moue vaguement dégoûtée. Elle détestait de tout temps la chasse et …

Télé réalité : chercher des forces neuves – Par Arpenteur

Une culture rare et le bon mot, la délicatesse dans la vie comme à travers un écran, Arpenteur est de ces personnes précieuses qui donnent tout leur sens au mot « ami ». Officiant sur Les Impromptus Littéraires, c’est un honneur de recevoir sa plume sur Humanizer.  Chaque mois vous pourrez retrouver ses nouvelles, tantôt tendres, tantôt mélancoliques, viscérales et amères, avec toujours ce phrasé parlé vrai qui le caractérise. Bienvenue à lui, et merci. Salomé Il y a six mois j’ai répondu à une annonce sibylline : cherche humain capable de dépasser sa condition pour expérience unique. Sibylline certes mais attirante. Enfin pour quelqu’un comme moi. Quelqu’un qui ne risque plus rien puisqu’il a déjà tout perdu. Quinze jours plus tard j’avais un mail : rendez-vous jeudi à New York. Venez accompagné. Accompagné, tu parles si j’avais le choix. Heureusement, Alice était là. Alice est toujours là. Immeuble de luxe avec concierge galonné qui vous emmène au dernier étage. Tapis épais, baies vitrées sur l’Hudson, vue imprenable. Au prix où c’est, pas près d’être prise, en …

Faustine cultive vos petits #2

« La musique adoucit les moeurs » ! Aristote et MC Solaar sont en tout cas bien d’accord là-dessus. Saviez-vous-vous que l’on parle d’effet Mozart* pour décrire l’émulation accrue d’un enfant de moins de 3 ans écoutant Wolfgang ? Que la musicothérapie peut être utilisée comme alternative non médicamenteuse chez l’enfant douloureux ? Que davantage d’aires cérébrales sont affectées au traitement de la musique qu’à celui du langage ? AH ! Et bien allons-y. Sensibilisons nos enfants à tout ça. Prenons le temps de leur expliquer les choses. Votre enfant est sollicité tous les jours par la parole, par l’apprentissage verbal. Et pourtant je suis prête à parier qu’il entend au moins une musique, une chanson par jour. Pourquoi recevoir ces informations auditives sans prendre le temps de lui expliquer ce qu’il entend… Que là c’est un  piano, un violon, une guitare électrique, des percussions,… Voici donc quelques idées sorties et astuces pour le rendre réceptif à la musique. A VOIR Evidemment, la première chose à faire est de leur montrer concrètement à quoi ressemblent tous les …

Faustine cultive vos petits ! #1

Faustine est journaliste, fille d’artistes (un père concertiste international, une mère dirigeant une école de danse et de musique) et passionnée tout autant par les jeux vidéo, que la musique ou le sport. Il y a quelques années lorsque je la rencontrais, j’étais impressionnée par sa force et sa douceur. Maman d’un petit garçon de trois ans, c’est sur Facebook qu’elle partage ses bons plans pour occuper ces chères têtes blondes. L’accueillir sur Humanizer est un plaisir non dissimulé. Délectez-vous de son agenda hebdomadaire, de ses conseils avisés et de son oeil sûr. Merci à elle de prendre part à l’aventure… Malgré la trêve printanière dimanche dernier, il va certainement falloir attendre un peu avant de pouvoir conjuguer au présent « On pourrait presque manger dehors » de « papa » Delerm*. Mais rassurons-nous. Des petits bonheurs, on peut en trouver partout. Et encore plus quand on les partage avec nos enfants. Cette semaine je vous propose un joli moment d’exploration en forêt tropicale pour un peu plus de chaleur encore… D’en profiter pour découvrir qu’à Paris aussi, la biodiversité existe… …

Six couples se regardent dans les yeux pendant 4 minutes… Pour tomber amoureux.

« Pour tomber amoureux de quelqu’un : faites ceci ». Tel est le titre d’un article paru sur le New York Times il y a un peu plus d’un mois. La chaîne Youtube SoulPancake a souhaité vérifier la théorie. Tout a commencé avec l’étude du psychologue Arthur Aron. Deux personnes, sommées de répondre à une série de 36 question avant de se fixer, en silence, pendant pas moins de 4 minutes. L’auteur du billet, Mandy Len Catron, raconte comment elle appliqua, un soir, sur un pont, en compagnie d’un homme tout aussi intrigué, ladite technique. Un ou deux sourires nerveux et la peur d’être mis à nu plus tard, les deux tourtereaux finissaient dans les bras d’un de l’autre avant de tomber amoureux… La chaîne Youtube Soul Pancake s’est emparée de cette drôle de théorie, et a décidé de conduire l’expérience « live ». Six couples, dont un ne se connaissant pas, un autre en étant au quatrième rendez-vous, ou encore celui, touchant, aux 55 ans de mariage. « Comment t’es tu sentie ? – Bizarre ! » A l’issue de ces quatre minutes, les couples …

Crier au loup…

L’époque du cerf est révolue, bien que nous approchions de l’année de la chèvre, voici venu le temps des LOUPS ! Beaucoup d’artistes s’intéressent à ces animaux sauvages, dangereux et « doux », comme l’artiste Parisienne Melody Leblond qui propose sur son Tumblr des illustrations rigolotes, tendres, parfois naïves de ces grands méchants poilus. Autre ambiance un peu plus pesante cette fois mais très onirique : les aquarelles de l’artiste indonésienne Elicia Elidanto dénichées sur Fubiz. On ne peut s’empêcher de penser à l’excellent jeu vidéo Limbo.     Jeunesse l’a choisi pour devenir l’emblème de sa nouvelle maison d’édition. Ils publient A pas de Loups de Germano Zullo, qui revisite en compagnie de 42 illustrateurs « l’animal le plus célèbre des contes ». A ne pas laisser trainer sur les tables de chevets des enfants avant d’éteindre la lumière…     On termine sur une note virtuelle avec le jeu vidéo The Wolf Among us disponible sur tous supports (mais pas pour tous publics) en téléchargement ou en enseignes spécialisées. Adapté de la série de comics Fables on y suit les péripéties meurtrières de …

Les vertus des plantes.

Dans nos modes de vie actuels (et si vous n’êtes pas concernés, quelle chance vous avez !) nous sommes déconnectés des plantes, de la nature mais surtout de leurs vertus. On connaît tous au moins une recette de grand mère. L’infusion de queues de cerises, la bouillotte de noyaux, les feuilles de tilleul, l’association de trois feuilles pour lutter contre les démangeaisons des orties. La médecine dite « alternative » est maintenant largement répandue grâce à l’homéopathie (2,5 milliards de boîtes vendues en 2012*), l’acupuncture, l’ostéopathie, le magnétisme et j’en passe : on en recenserait plus de 400 en France. A ce propos je vous conseille de courir tant qu’il est encore temps en kiosque afin de vous procurer le numéro de Janvier 2015 de Sciences & Vie consacré aux médecines alternatives « celles qui marchent – celles qui ne marchent pas ». On y apprend notamment l’efficacité avérée de l’acupuncture pour le traitement des douleurs type lombalgie, arthrose, mais également des nausées liées aux chimiothérapies ou interventions chirurgicales, avec cependant un rôle fort de l’émotionnel dans le contrôle de …

Livres « bien-être » de chevet #1

Pendant de nombreuses années et jusqu’à très récemment, les derniers instants avant d’éteindre la lumière et de fermer les yeux dans mon lit étaient consacrés à mon téléphone. Réseaux sociaux, sites d’informations, applis et jeux en tout genre : je n’étais même pas arrêtée par les larmes de fatigue. Et puis à force de prendre mon smartphone en main à chaque occasion du jour ou de la nuit (réveil momentané : hop ! Un coup d’oeil à Twitter) j’ai décidé de laisser le téléphone loin de la chambre, en mode « ne pas déranger » et de revenir à des activités plus saines : la lecture ou tout simplement la conversation. Sur ma table de chevet trônent désormais une pile de livre dits « bien-être ». Des lecture en cours pour lesquelles je prends mon temps, ou des livres que j’aime à relire pour m’endormir l’esprit serein et bénéficier d’un sommeil réparateur car comme le montre une étude, la lumière des tablette compromet celui-ci. Aujourd’hui je parlerai de deux d’entre eux qui n’ont pas totalement des objectifs similaires, mais …