All posts filed under: Solidarité

Nous avons l’obligation d’être heureux.

Hector est un psychiatre à la recherche du bonheur. « Qu’est-ce qui rend les gens heureux ? », « Les gens sont-ils plus heureux ailleurs ? » Comment poursuivre cette quête ?… C’est au détour d’un voyage qui l’emmènera de la Chine aux Etat-Unis en passant par l’Afrique qu’il trouvera la réponse à ses questions. Pas encore sorti en France, j’ose prédire à Hector et la recherche du bonheur un succès immense et un accueil à la hauteur de la générosité et du déluge d’émotions qu’il procure. Pourquoi ne sommes-nous pas heureux ? Comme l’indique très justement l’un des personnages du film, nous avons tous en mémoire cet instant précis de parfaite harmonie remontant à notre enfance. Tout à l’intérieur comme à l’extérieur n’est que joie et plaisir. Il n’y a alors aucun problème, aucune inquiétude, juste une contemplation d’un état de grâce. Puis avec l’âge s’en va l’innocence. Les tracas du quotidien prennent le dessus, le superflu devient essentiel et la peur nous paralyse. « Je ne peux pas parce que », « je n’oserai jamais ». Allier déterminisme et fatalisme, le …

Hand’speaker : le gant qui traduit la langue des signes en parole.

Et si les sourds et malentendants pouvaient se faire comprendre de tous ? C’est le projet de six étudiants de l’Ecole des Mines de Nancy qui ont mis au point un outil traduisant instantanément la langue des signes en voix de synthèse… A l’origine de cette idée : un projet étudiant ARTEM sur le thème « d’innovation technologique à portée sociale » sur lequel ont planché Salah Ghamizy et ses camarades de classe : Julian Morel, Tracy Rival, Pierre-Henri Valin, Pierre Bimangu et Eloyse Gingeyne. Hand’speaker se compose de gants numériques (équipés de capteurs) et d’une application mobile. Les capteurs reconnaissent les mouvements des mains et des articulations, puis les communique instantanément au smartphone via une application. Cette dernière analyse les phrases et mots prononcés par l’utilisateur et les retranscrit en texte ou en parole, grâce à un boîtier vocal, à l’interlocuteur. L’idée – révolutionnaire – de ces étudiants en est déjà à de nombreuses récompenses (Prix national des entrepreneuriales, prix Startem, prix de la Banque de France du concours Creativ’Est, prix de la créativité du jeu #filmetaboîte) et pour cause : elle permettrait de reconnecter les personnes sourdes ou malentendantes au …