All posts filed under: Technologie

Ubisoft et Amblyotech dévoilent leur premier jeu thérapeutique.

Offrir un traitement durable et une expérience divertissante pour les patients souffrants d’amblyopie : tel est l’objectif de Dig Rush, développé par le géant du jeu vidéo Ubisoft et Amblyotech Inc, une entreprise spécialisée dans les nouvelles formes de thérapies visant à améliorer la vie des gens. L’amblyopie est une pathologie du système visuel qui se traduit par la réduction des capacités visuelles d’un œil ou des deux yeux. L’efficacité des traitements est optimale avant 6 ans mais diminue considérablement lorsque l’enfant a atteint ses 8 ans. A l’âge adulte les traitements sont considérés comme inefficaces voire dangereux. Le traitement de l’amblyopie (selon le degré du trouble visuel) consiste à entrainer l’oeil faible en cachant l’oeil fort (grâce à un bandeau) et de ce fait à rétablir l’équilibre entre les deux yeux. « Les traitements existants comportent plusieurs limites. Par exemple, le bandeau oculaire est inconfortable et peut causer une stigmatisation sociale pour ceux qui le portent, notamment les enfants. Or, la thérapie brevetée par Amblyotech a clairement démontré une amélioration significative de l’acuité visuelle des …

Hand’speaker : le gant qui traduit la langue des signes en parole.

Et si les sourds et malentendants pouvaient se faire comprendre de tous ? C’est le projet de six étudiants de l’Ecole des Mines de Nancy qui ont mis au point un outil traduisant instantanément la langue des signes en voix de synthèse… A l’origine de cette idée : un projet étudiant ARTEM sur le thème « d’innovation technologique à portée sociale » sur lequel ont planché Salah Ghamizy et ses camarades de classe : Julian Morel, Tracy Rival, Pierre-Henri Valin, Pierre Bimangu et Eloyse Gingeyne. Hand’speaker se compose de gants numériques (équipés de capteurs) et d’une application mobile. Les capteurs reconnaissent les mouvements des mains et des articulations, puis les communique instantanément au smartphone via une application. Cette dernière analyse les phrases et mots prononcés par l’utilisateur et les retranscrit en texte ou en parole, grâce à un boîtier vocal, à l’interlocuteur. L’idée – révolutionnaire – de ces étudiants en est déjà à de nombreuses récompenses (Prix national des entrepreneuriales, prix Startem, prix de la Banque de France du concours Creativ’Est, prix de la créativité du jeu #filmetaboîte) et pour cause : elle permettrait de reconnecter les personnes sourdes ou malentendantes au …

Nissan développe sa première voiture à la peinture phosphorescente

Une peinture qui emmagasine l’énergie des rayons UV la journée pour la restituer sous forme de lumière la nuit ? C’est le pari fou qu’est en train de concrétiser le constructeur japonais Nissan, en testant la première peinture phosphorescente sur son modèle Leaf. Ce spray à appliquer sur la carrosserie est une peinture développée par l’inventeur du Starpath paint : Hamish Scott. Absorbant les rayons UV la journée, la peinture s’adapte à la lumière naturelle : s’il fait très sombre elle brillera beaucoup, et s’amenuisera avec une luminosité ambiante plus forte. Bien que la formule demeure – comme on s’en doute – secrète, elle est uniquement composée de matériaux organiques, contenant de l’aluminate de strontium, « un composant rare complètement inodore et biologique ». Un revêtement déjà à l’essai en marquage au sol ou revêtement de sol dans plusieurs pays depuis 2013, permettant de faire l’économie d’éclairages électriques de lieux publics. Si la peinture est au stade expérimental et la voiture à l’état de prototype, la durée de vie d’une telle « technologie organique » serait de 25 ans selon le constructeur. Bienvenue dans Tron. …

100 finalistes en lice pour un aller simple pour Mars.

Quitter définitivement la Terre en 2024 : telle est l’incroyable (improbable ?) voyage imaginé par la mission Mars One. Ils étaient au départ plus de 200.000 personnes à proposer leur candidature pour cette folle mission et la liste des 100 finalistes vient d’être dévoilée ce lundi. Parmi ces 100 heureux élus, 24 seront retenus, entrainés et envoyés – si tout se passe « comme prévu » – « mourir sur Mars » comme le présente le Washington Post. Ce ne sont pas des astronautes ou des scientifiques qui sont en première ligne dans cette mission mais bien des « monsieur et madame tout le monde ». En clair : n’importe qui pouvait présenter sa candidature au Hollandais Mars One. Des personnes prêtes à tout laisser derrière elles pour un aller simple vers l’inconnu. Le pari fou de faire partie des premiers Terriens à fouler un sol Martien de toute évidence hostile, quand les chercheurs en sont enfin à envisager deux planètes habitables : Kepler 438b et Kepler 442b, se trouvant respectivement à 470 et 1100 années lumières de notre bonne vieille planète bleue… Si les deux …

Une lumière du soleil artificielle plus vraie que nature

Les réveils diffuseurs de « lumière artificielle » sont à relayer au rang de gadgets. Une compagnie italienne appelée CoeLux a mis au point une source de lumière artificielle si réelle qu’elle en trompe les caméras, appareils photo… et le cerveau. « Cela fonctionne comme une illusion. Indétectable à l’oeil. Une lucarne recréant le même procédé scientifique qui fait apparaitre le ciel bleu. Magique ». La Professeur Paolo Di Trapani ajoute « nous voulions reproduire ce qu’il se produit dans la nature. Notre but était de récréer le soleil et la même perception dans l’oeil des gens qui regardent (la source de lumière artificielle) ». Haute technologie à base de LED, les scientifiques n’ont pas simplement travaillé sur la reproduction de la lumière du soleil, mais également sur l’atmosphère (1’14). Ainsi ont-ils obtenu la même qualité de rayons, connue sous le nom de Rayleigh. Cependant, la lumière du soleil étant différente en fonction des positions géographiques, CoeLux a mis au point trois types de sources lumineuses différentes correspondant à l’Europe du Nord, la Méditerranée et les Tropiques. Coutant actuellement dans les 60,000$ et ayant remporté …

Paro le phoque robot

Alors qu’en maison de retraite la zoothérapie connaît un franc succès pour apporter chaleur et présence aux personnes âgées, il est un nouveau venu vecteur d’émotions positives : PARO le bébé phoque robot. Développé en 1993 par inno3Med et commercialisé dès 2005 au japon, on compte aujourd’hui environ 3000 PARO dans 30 pays. Utilisés dans le cas de personnes souffrant particulièrement d’Alzheimer ou de démence, ce petit phoque est à lui seul un vrai dispositif dans le processus de soin ou d’accompagnement des malades. Pourquoi un phoque ? Pour son apparence douce qui ne rappellera ni morsure ni griffure, contrairement à ce que pourraient évoquer chiens et chats. PARO réagit, et c’est là tout son intérêt. Il est capable d’exprimer ce qu’il aime ou non. Cathy Mignon, psychologue explique « tant qu’il n’a pas trouvé sa place ou des attentions positives, il va continuer à bouger ». Il se blottit, et ses capteurs réagissent à la voix et au toucher. En guise de « récompense », un système de vibrations semblables à des ronronnements se fait sentir. « Il permet l’échange, la …

La technologie nous rend-elle plus stressés ?

« C’était mieux avant ». L’adage s’applique-t-il aux technologies et à notre qualité de vie ? En l’espace d’une dizaine d’années, internet, les smartphones et les réseaux sociaux sont devenus notre quotidien, notre norme. Dormir avec son téléphone ? Checker son compte Facebook au travail ? Regarder la télé son ordinateur portable sur les genoux ou distraire les moins de cinq ans avec une tablette ? Des comportements qui n’existaient pas. Des besoins qui ont été créés diront certains, un grand pas vers l’ouverture sur le monde et la connaissance répondront les autres. Rares sont celles et ceux qui arrivent à « couper », à se déconnecter. Eteindre son téléphone relèverait presque de non assistance à personne en danger, dans un cadre professionnel où rester joignable à tout moment fait partie d’une charte implicite de l’employé / employeur du 21eme siècle. Mais ce fil à la patte nous rend-il plus stressés ? Les technologies influent-elles sur notre niveau d’irritabilité, d’impatience et ont-elles un impact sur notre santé ? Des spécialistes se sont posés la question à l’image de cette étude menée …

Cyber Seniors

Aujourd’hui plus que jamais les personnes âgées sont pour la plupart complètement déconnectées (jeu de mots) des plus jeunes générations. La faute à qui ? (Entre autres) à L’INTERNET. (relire à ce sujet l’interview de Bajic) Je ne suis visiblement pas la seule à avoir une tendresse toute particulière pour les « petits vieux » à la découverte d’un documentaire extraordinaire : Cyber Seniors. Le pitch est touchant et brillant : confronter des jeunes connectés à des personnes âgées en maison de retraite et leur apprendre les bases de « l’internet ». De la création d’une page Facebook à un tuto de recette de cuisine en passant par « comment faire un selfie » : les mamies et papys ont la pêche et se donnent à fond jusque dans des concours de nombre de Like. Pour vous mettre dans l’ambiance, voici la bande annonce : A l’origine de cette idée : deux soeurs canadiennes, Macaulee et Cassaday Saffron, âgées respectivement de 16 et 18 ans en 2009. Après avoir vu la vie de leurs grands-parents transformée par l’apprentissage des bases du web (Mail, Facebook …