All posts tagged: erdf

On fait le Tour ensemble – à Tarascon

Après Pau, et Mauléon Licharre, direction la frontière espagnole, tout près d’Andorre à Tarascon sur Ariège ! Mauléon Licharre – Tarascon sur Ariège : 277 km Nous arrivons à Garanou dans un petit village de bord de départementale. Nous avons rendez-vous à l’hôtel de la Pierre Blanche, qui se trouve juste en dessous d’une grande usine dont je ne penserai jamais à demander la spécialité. Matie nous accueille Quentin et moi, mon fidèle cadreur avec qui je partage la route depuis le 17 juillet. Matie n’est pas commode, et un tour d’horizon plante le décor d’un délicieux routier familial, où les clients appèlent le tenancier par son prénom, entre photos de famille, découpes d’articles locaux et décoration bien sentie. Nous profiterons de la nuit tombée pour exploiter au mieux la déco de l’étage et remplir mon compte Instagram de quelques clichés. Garanou – Tarascon sur Ariège : 18 km Le Tour passe à l’extérieur de la ville, au dernier rond point. Le thème du jour sera le camping-car. Ils bordent les routes du Tour, d’étape en …

On fait le Tour à Montrécourt !

Cet été je sillonne les routes de France pour aller à la rencontre des français qui viennent sur les bords de route supporter le Tour de France. Voici le premier jour d’un journal de bord de ce périple extraordinaire. Paris – Valenciennes 211km Valenciennes – Montrécourt 18km J’ai un rapport très affectueux au Tour. Depuis ma plus tendre enfance je revois mon grand-père s’installer une fois le déjeuner terminé à l’étage, tirer une chaise à l’assise rebondissante, et s’installer pour le reste de la journée devant France 2 et ses coureurs. De vues d’hélicoptères en gros plans de pelotons, les caméras sillonnaient la France chaque fin d’après-midi, devant ma perplexité et son regard attentif. Chaque journée était ponctuée d’embrassades, de franchissement ému de ligne peinte au sol, les bras en croix. Ainsi lorsqu’on me proposait de partir sur les routes du Tour de France pour en couvrir différentes étapes, j’acceptais immédiatement pour l’expérience, la madeleine de ces étés caniculaires, et pour y être vraiment. Dans sa télé. Pour le rendre fier lui. Ma première étape à Montrécourt …